Lutter contre les violences conjugales au niveau local, c’est urgent !

Les derniers chiffres récemment confirmés sur le nombre de femmes décédées en 2019 sous les coups de leur conjoint sont édifiants : 146 femmes tuées, une augmentation de 21 % par rapport à 2018. Et les premiers chiffres pour 2020 ne sont pas rassurants, le confinement ayant eu un rôle de catalyseur (+30% de signalements constatés en une semaine). La grande cause du quinquennat est donc bien à la peine. Beaucoup de communication, pas suffisamment de moyens.

@fairytailphotography
@fairytailphotography

Dans ce contexte où il faut bien pallier les lenteurs gouvernementales, le rôle des collectivités est essentiel. Au plus près des citoyen.ne.s, la commune peut mettre en place de nombreuses actions concrètes et efficaces pour informer et aider les personnes qui sont victimes et sans que cela ne coûte forcément très cher !

Pourtant, sur Vertou, la municipalité semble toujours hésitante à prendre ce sujet à bras le corps.

Certes, pendant le confinement, « un plan de communication a été mis en place ».

Mais lorsque, au cours du conseil municipal du 11 juin, notre groupe demande précisément les mesures de ce plan de communication ainsi que les autres initiatives pour aider la prise en charge des victimes, le Maire nous renvoie simplement aux actions qu’il a prises sous sa précédente majorité, sans prendre le temps de nous les détailler (?). Lorsque nous nous étonnons que le numéro d’aide aux Victimes (3919) ne figure même pas dans les numéros utiles de la version mobile du site de la Ville (SOS Amitié et ERDF-GRDF y sont pourtant..), le Maire nous répond certes qu’il s’agit d’une erreur regrettable et que cela sera corrigé rapidement  mais à l’heure où nous écrivons, ce numéro n’y figure toujours pas !

Lorsqu’il s’agit de lutter contre un fléau sociétal, il n’y a pas de petite mesure, il n’y a pas de délai possible pour aider et donner les informations aux victimes. Chaque jour compte.

Aujourd’hui, le Groupe VerTou’S attend donc de nouvelles actions de la part de la municipalité. Elle saura continuer à lui rappeler l’importance de cet enjeu, et plus généralement tous ceux liés à l’égalité entre les femmes et les hommes, auxquels nous avions fait place dans notre programme pendant les municipales.

Sarah CAQUINEAU

Sarah CAQUINEAU

Conseillère municipale

Groupe VerTou’S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *