VerTou’S continuera à soutenir l’ensemble des défenseurs de l’environnement à Vertou

Les élu.e.s de VerTou’S se félicite de l’abandon d’abattage des 16 arbres quai de la Sèvre à la Chaussée des Moines mail il resteront en alerte en ce qui concerne les 38 arbres du parc de la Sèvre menacés eux aussi d’abattage.

VerTou’S continuera à soutenir les Vertavien.ne.s et l’ensemble des défenseurs de l’environnement à Vertou dans leur rôle d’élu.e.s de la minorité.

Delphine COAT-PROU Yvan LECHEVALLIER Sarah CAQUINEAU Gilles MAUXION

C’est en ce sens qu’hier jeudi 24 septembre lors du conseil municipal de Vertou, le groupe VerTou’S a fait preuve de pugnacité  et a porté haut la voix des Vertavien.ne.s par l’intervention de Delphine COAT-PROU et la question orale d’Yvan LECHEVALLIER.

Ainsi, retrouverez ci dessous, la question orale posée dans le cadre du réaménagement des bords de Sèvre et de la Chaussée des Moines et de l’abattage de 38 nouveaux arbres.

Dimanche dernier avaient lieu les Journées du Patrimoine partout en France.

A Vertou aussi, bien évidemment, visite du centre-ville, découverte du village du Portillon et de ses vignes… Je me suis personnellement rendu sur les quais de Sèvre.

A l’heure du changement climatique, s’il est un patrimoine à sauvegarder, pour ne pas dire à sauver, c’est bien celui de la population des arbres mis à mal par nombre de projets immobiliers ou d’aménagement urbain.

Le dernier en date est bien entendu le projet des bords de Sèvre imaginé en grande pompe pendant plusieurs mois de consultation. De magnifiques arbres, âgés pour certains de près de 80 ans, dont l’état de santé est tout à fait correct pour ne pas dire parfait.

J’insiste sur la santé des arbres car, le 2 septembre, vous annonciez que l’état sanitaire des 6 marronniers et des 10 chênes des marais justifiaient leur abattage.

Par la suite, votre position a évolué puisque dernièrement vous avez dit qu’un seul arbre présentait un danger et un risque sanitaire, mettant à mal toute votre communication pour vous justifier.

Vous savez que l’article L350-3 du code de l’environnement interdit l’abattage d’arbres en allée sauf s’ils sont malades ou présentent un danger pour les personnes.

Nous nous félicitons de l’abandon de cet abattage. Pour autant, pouvez-vous nous assurer de reprendre cette partie d’aménagement dans la plus complète transparence.

Sur ce dossier, nous souhaitons également revenir sur l’historique qui montre que le droit d’accès à l’information des élus sur les dossiers de la commune a été bafoué.  En effet, les élus minoritaires n’ont pas eu accès aux dossiers complets et définitifs de l’aménagement du quai de la Chaussée des Moines.

Petit rappel.

En 2016, la consultation Demain la Sèvre avait débouché sur une constatation : gardons la Sèvre et ses berges les plus naturelles possibles dans un souci écologique fort.

En 2017, un projet d’aménagement d’un quai a été voté à l’unanimité par le Conseil Municipal : un quai repensé, devant les restaurants, permettant une mobilité facilitée pour les piétons et les cyclistes, avec des marches pour le repos des promeneurs. Il n’était nullement question d’abattre des arbres.

Fin août 2020, nous apprenons avec stupeur que 16 arbres sains devaient être abattus en aval de l’écluse.

L’abattage des arbres le long du quai décidé en catimini au 1er semestre 2020 est donc bien révélateur du fonctionnement actuel de la municipalité qui ne tient pas compte des problématiques climatiques actuelles ni de la transparence nécessaire envers les élus minoritaires et les citoyens, citoyennes sur des projets d’une telle envergure.

A ce jour, l’incompréhension et l’indignation s’expriment au travers d’une pétition initiée par quelques Vertaviens rassemblant désormais plus de 8500 signatures.

Votre discours écologique est bien loin de la réalité et de l’urgence climatique. Et tant pis si ça passe pour de l’idéologie je vais le dire : Sur ce dossier, vous ne pouvez ni ignorer les enjeux ni vous cacher derrière une forêt de 5000 arbres !

Monsieur le Maire, pour préserver les arbres et tout l’écosystème environnant, pour montrer que vous entendez le mécontentement de la population, nous vous demandons de suspendre également les abattages prévus au niveau du Parc de Sèvre et d’engager une nouvelle concertation sur le projet définitif d’aménagement de l’ensemble du site.

Monsieur le Maire, je vous remercie de vos réponses.

Le replay du conseil municipal du 24 septembre est  ici

 

 

Le droit d’accès à l’information des élu.e.s sur les dossiers de la commune bafoué à Vertou

L’abattage des arbres de la chaussée est un nouvel exemple du dysfonctionnement de la démocratie dans notre ville.

Les élu.e.s minoritaires de VerTou’S n’ont pas eu accès aux dossiers complets et définitifs de l’aménagement du quai de la Chaussée des Moines.

En 2016, la consultation Demain la Sèvre a débouché sur une constatation :

Gardons-la Sèvre et ses berges les plus naturelles possibles dans un souci écologique fort.

En 2017, un projet d’aménagement d’un quai a été voté à l’unanimité par le conseil municipal : un quai repensé, devant les restaurants, permettant une mobilité facilitée pour les piétons et les cyclistes, avec des marches pour le repos des promeneurs. Il n’était nullement question d’abattre des arbres.

Fin aout 2020, nous apprenons avec stupeur que 16 arbres sains devaient être abattus en aval de l’écluse.  Nous les élus avons demandé au maire de suspendre cet abattage et de reprendre un dialogue avec les pétitionnaires (plus de 6000 en 2 semaines).

L’abattage des arbres le long du quai décidé en catimini au 1er semestre 2020 est révélateur du fonctionnement actuel de la municipalité qui ne tient pas compte des problématiques climatiques actuels.

Cet évènement est aussi révélateur de deux choses :

  1. La consultation citoyenne de 2016 n’a été qu’une mascarade.
  2. Le discours « écologique » du candidat Rodolphe AMAILLAND en mars 2020 ne se concrétise pas en actes : il ne peut se cacher derrière une forêt de 5000 arbres !

Nous demandons à ce que le projet définitif d’aménagement de l’ensemble du site y compris le parc de Sèvre où d’autres abattages d’arbres sont prévus (sans information préalable non plus) soit suspendu et revu en
concertation.

Delphine COAT-PROU

Yvan LECHEVALLIER

Sarah CAQUINEAU

Gilles MAUXION

 

ABATTAGE DES ARBRES : les élu.e.s répondent à vos questions

Projet d’abattage des arbres sur la chaussée des Moines

Le 7 septembre doit débuter le projet de réaménagement de la chaussée des Moines et avec, l’abattage de 16 marronniers et chênes anciens. Beaucoup de questions se posent autour de ce projet qui est loin de faire consensus et contre lequel se bat aujourd’hui VerTou’S !

Qui a décidé de l’abattage des arbres ?

Le projet de réaménagement de la Chaussée a été décidé à la suite de la consultation publique « Quelle Sèvre pour Demain ? » initiée par la Mairie de Vertou en 2016. D’un coût de 8 millions d’euros, l’ensemble du projet est financé par la Mairie (25%), le Conseil départemental( 25%) et Nantes Métropole (50%). Problème, lors des débats publics et dans le projet initial, il n’a jamais été question de devoir abattre ces arbres

Pourquoi les arbres devraient-ils être abattus ?

Les collectivités justifient cet abattage par le fait que certains arbres seraient malades et que le projet pourrait être endommagé, sur le long terme, par les racines des arbres.

Les arbres sont-ils vraiment malades ?

A l’heure actuelle, la Mairie n’a pas encore communiqué aux élu.e.s – qui en ont pourtant fait la demande – l’expertise phytosanitaire des arbres, commanditée par Nantes Métropole. Celle-ci poserait le diagnostic de 5 arbres malades (sur 16) . Plusieurs expertises d’associations et de bénévoles experts semblent contredire ce point ou, a minima, indiqué qu’un abattage n’est de toute façon pas nécessaire au vu de leur état globalement satisfaisant.

Pourquoi certains élu.e.s de Vertou’s ont-ils.elles voté ce projet et se disent opposé.e.s aujourd’hui ?

Comme beaucoup de citoyen.ne.s, les élu.e.s ont été séduit.e.s par ce projet attrayant et qui privilégiait la piétonisation… Mais le projet initial ne faisait alors pas référence à l’abattage de ces arbres !

Que demandent les élu.e.s au Maire ?

De redonner toute sa place à la concertation ! Un nombre important de Vertavien.ne.s est opposé à ce projet, écoutons-les ! Repenser un projet afin de sauvegarder l’environnement n’est pas un échec, c’est du bon sens …

Quelles actions sont prévues ?

Outre le rdv de dimanche 6 septembre, un collectif a décidé de déposer un référé. De leur côté, les élu.e.s de Vertou’s ont demandé au Maire de repousser le début de l’abattage prévu ce lundi et d’organiser une grande réunion publique lundi soir, avec les associations, les riverains et tout.e citoyen.ne se sentant concernant par l’avenir du site.

SIGNEZ LA PETITION

PARTICIPEZ A LA CAGNOTTE POUR FINACER LE REFERE

L350-3 du code de l’environnement interdit l’abattage des arbres en allée

Le code de l’environnement est claIr. abattre des arbres en allée, c’est illégal

Article L350-3 Créé par LOI n°2016-1087 du 8 août 2016 - art. 172
Les allées d'arbres et alignements d'arbres qui bordent les voies de communication constituent un patrimoine culturel et une source d'aménités, en plus de leur rôle pour la préservation de la biodiversité et, à ce titre, font l'objet d'une protection spécifique. Ils sont protégés, appelant ainsi une conservation, à savoir leur maintien et leur renouvellement, et une mise en valeur spécifiques.

Le fait d'abattre, de porter atteinte à l'arbre, de compromettre la conservation ou de modifier radicalement l'aspect d'un ou de plusieurs arbres d'une allée ou d'un alignement d'arbres est interdit, sauf lorsqu'il est démontré que l'état sanitaire ou mécanique des arbres présente un danger pour la sécurité des personnes et des biens ou un danger sanitaire pour les autres arbres ou bien lorsque l'esthétique de la composition ne peut plus être assurée et que la préservation de la biodiversité peut être obtenue par d'autres mesures

Les élu.e.s de VerTou’S ont reclamé l’expertise réalisée à la municipalité sur l’état sanitaire des arbres : pas de réponse

Et bien VerTou’S avec le soutien des citoyens a pris un avis consultatif auprès d’un ancien expert arbre conseil de l’ONF et celle ci confirme un bon état des arbres

Conclusion de Monsieur Denis DENIZOT

Cet alignement ne présente à ce jour aucune raison sanitaire d’être abattu. Une étude plus approfondie permettrait de définir un plan de gestion adapté en adéquation avec la fréquentation du site et la protection des végétaux ainsi que la stabilisation des berges que procure l’implantation de l’alignement.

Une nouvelle plantation qui nécessitera un dessouchage peut avoir pour conséquence la déstabilisation de la berge et mettre de nombreuses années à avoir l’efficacité d’un ancien alignement bien implanté

Lire l’avis consultatif en entier ICI

Continuons la mobilisation citoyenne

VerTou’S soutient les citoyens et se mobilise pour stopper l’abattage des 16 arbres

C’est par une information adressée courant août aux habitants concernés par ce chantier que nous avons découvert  le projet d’abattage de 16 arbres (marronniers et chênes des marais) dans le cadre de l’aménagement du quai de la Chaussée des Moines et du Parc de la Sèvre.

VerTou’S comme nombre de Vertaviens, nous ne pouvons cacher notre stupeur devant cette destruction d’arbres qui, s’ils ne sont pas remarquables, constituent un bel alignement en aval de la chaussée.

Notre stupéfaction est d’autant plus grande que les anciens élus appartenant à notre collectif peuvent attester qu’à aucun moment, ni dans le cadre des réunions de concertation préparatoires, ni dans le document final, ni en commission, ni dans la délibération votée en Conseil municipal, il n’est fait mention de cet abattage.

Le collectif VerTou'S et ses élu.e.s  soutiennent totalement la démarche citoyenne des Vertavien.nes. Un collectif de riverains fait actuellement circuler une pétition pour demander l’abandon de ce projet d’abattage 
Le collectif VerTou'S par ses élu.e.s  a adressé un courrier au maire de Vertou, au président du Conseil départemental et à la présidente de Nantes Métropole  afin d’obtenir une entrevue le plus rapidement possible et réclamer la suspension du projet d’abattage afin de comprendre ce qui motive une telle décision
Le collectif VerTou'S ira samedi 5 septembre au marché de Vertou à la rencontre des Vertavien.nes avec les citoyens pour faire signer la pétition des riverains
Le collectif VerTou'S se mobilisera si rien ne bouge en donnant rendez-vous lundi 7 septembre au matin, pour un rassemblement à l’ouverture du chantier prévu du 7 au 11 septembre

Signer la pétition des riverains 

Télécharger le communiqué de presse

Abattage des 16 arbres quai de la Sèvre à Vertou : STOP

Les élu.e.s du groupe VerTou’S demandent à stopper les travaux d’abattage et à revoir cette partie du projet 

Chantier du quai de la Chaussée des Moines et du Parc de la Sèvre
Chantier du quai de la Chaussée des Moines et du Parc de la Sèvre

 

Monsieur le Maire de Vertou, Madame la Présidente de Nantes Métropole, Monsieur le Président du Conseil Départemental,

Vertou, le 1er septembre 2020,

Objet : abattage des arbres sur les quais de la Chaussée des Moines

Dans le cadre de l’information diffusée courant août sur le lancement du chantier du quai de la Chaussée des Moines et du Parc de la Sèvre, il est fait mention de l’abattage de marronniers et de chênes des marais.

En tant qu’élus attachés au respect de l’environnement et au cadre de vie, nous ne pouvons cacher notre stupeur devant cette destruction d’arbres qui, s’ils ne sont pas classés arbres remarquables, constituent cependant un bel alignement en aval de la Chaussée.

-Sauf erreur, ces arbres ne semblent pas tous souffrir d’une maladie,
-Sauf erreur, ces arbres ne semblent pas présenter un danger pour les promeneurs,
-Sauf erreur, ces abattages n’ont jamais été évoqués lors de l’élaboration et la présentation du projet en réunion publique.

De l’avis des anciens élus, la destruction de ces 16 arbres ne faisait pas partie du projet présenté lors du vote de son financement en Conseil Municipal.

Un collectif de riverains fait actuellement circuler une pétition vous demandant d’abandonner cette partie du projet. Déjà signée par plus de 1000 citoyens en quelques jours, nous ne pouvons qu’appuyer cette démarche qui, par la force de son propos, traduit bien là un déficit d’explication et d’information de la part de la municipalité à l’égard de la population.

Nous notons les engagements pris par la municipalité et par la métropole pour placer le végétal au cœur de la cité et des politiques d’aménagement. Cela va dans le bon sens et répond aux attentes des Vertaviens et des Nantais.

Mais pour rester cohérent, cet objectif doit être mené à tout niveau et intégré dans toutes les réflexions d’aménagement, que ce soit lors de projet immobiliers privés ou lors de projets d’aménagements municipaux ou intercommunaux.

C’est très louable de vouloir planter des arbres, mais la première action pour protéger la biodiversité et le cadre de vie si apprécié des Vertaviens, c’est de préserver les arbres en place quand cela est possible.

Par ce courrier, nous vous demandons donc de stopper les travaux d’abattage et de revoir cette partie de projet. Il est toujours temps de revoir cet aspect en réunissant les différentes parties prenantes, habitants, riverains et élus, mais aussi les structures publiques ou privées en charge du bassin versant.

A réception de ce courrier, nous vous demandons à être reçu dans les plus brefs délais et ce avant le 7 septembre.

Bien cordialement,

Les élus du Groupe VerTou’S

Écologie et Solidarités au cœur de la Gauche

Delphine COAT-PROU

Yvan LECHEVALLIER

Sarah CAQUINEAU

Gilles MAUXION

Télécharger le courrier

World Clean Up Day le 19 septembre à Vertou

VerTou’S y participe

Et c’est le 19 septembre avec comme organisateur Yvan LECHEVALLIER

Je rejoins un des 3 départs de la CleanUp de Vertou sur https://www.worldcleanupday.fr

Attention, 3 départs au choix alors je sélectionne bien mon départ

Des informations pratiques complémentaires seront rapidement mises à dispositions pour l’action de ramassage des déchets de Vertou.

Le World CleanUp Day ?

Le World CleanUp Day est un mouvement citoyen positif, fédérateur et convivial qui vise à mobiliser tous les acteurs du territoire autour de la thématique des déchets sauvages.

Le World CleanUp Day repose sur des valeurs fédératrices, pédagogiques et surtout conviviales. L’objectif ? Rassembler 3,5 millions de participants pour changer les comportements et éveiller les consciences. Cet évènement est universel : petits et grands, tous peuvent participer.

Comment ça marche ?

Le concept est très simple : le site français du World CleanUp Day recense l’ensemble des opérations de nettoyage des espaces publics prévues par des citoyens à travers le pays.

Rejoignez-nous à #Vertou . Entrainez vos proches !

Engagez-vous à votre échelle pour nettoyer votre espace et contribuer à rendre notre planète et Vertou beaucoup plus sympa à vivre.

Je rejoins la CleanUp de Vertou sur https://www.worldcleanupday.fr

Alors go !

 

 

Lutter contre les violences conjugales au niveau local, c’est urgent !

Les derniers chiffres récemment confirmés sur le nombre de femmes décédées en 2019 sous les coups de leur conjoint sont édifiants : 146 femmes tuées, une augmentation de 21 % par rapport à 2018. Et les premiers chiffres pour 2020 ne sont pas rassurants, le confinement ayant eu un rôle de catalyseur (+30% de signalements constatés en une semaine). La grande cause du quinquennat est donc bien à la peine. Beaucoup de communication, pas suffisamment de moyens.

@fairytailphotography
@fairytailphotography

Dans ce contexte où il faut bien pallier les lenteurs gouvernementales, le rôle des collectivités est essentiel. Au plus près des citoyen.ne.s, la commune peut mettre en place de nombreuses actions concrètes et efficaces pour informer et aider les personnes qui sont victimes et sans que cela ne coûte forcément très cher !

Pourtant, sur Vertou, la municipalité semble toujours hésitante à prendre ce sujet à bras le corps.

Certes, pendant le confinement, « un plan de communication a été mis en place ».

Mais lorsque, au cours du conseil municipal du 11 juin, notre groupe demande précisément les mesures de ce plan de communication ainsi que les autres initiatives pour aider la prise en charge des victimes, le Maire nous renvoie simplement aux actions qu’il a prises sous sa précédente majorité, sans prendre le temps de nous les détailler (?). Lorsque nous nous étonnons que le numéro d’aide aux Victimes (3919) ne figure même pas dans les numéros utiles de la version mobile du site de la Ville (SOS Amitié et ERDF-GRDF y sont pourtant..), le Maire nous répond certes qu’il s’agit d’une erreur regrettable et que cela sera corrigé rapidement  mais à l’heure où nous écrivons, ce numéro n’y figure toujours pas !

Lorsqu’il s’agit de lutter contre un fléau sociétal, il n’y a pas de petite mesure, il n’y a pas de délai possible pour aider et donner les informations aux victimes. Chaque jour compte.

Aujourd’hui, le Groupe VerTou’S attend donc de nouvelles actions de la part de la municipalité. Elle saura continuer à lui rappeler l’importance de cet enjeu, et plus généralement tous ceux liés à l’égalité entre les femmes et les hommes, auxquels nous avions fait place dans notre programme pendant les municipales.

Sarah CAQUINEAU

Sarah CAQUINEAU

Conseillère municipale

Groupe VerTou’S

CONSEIL MUNICIPAL : Prise de parole de Delphine COAT-PROU

Vertou, dimanche 24 mai 2020

Monsieur le maire honoraire et vice-président du CR, Mme la conseillère départementale, Monsieur le maire. Mesdames les conseillères municipales et messieurs les conseillers municipaux

Monsieur le Maire, au nom des élus de notre collectif « VerTou’S », nous tenons à  vous féliciter pour votre élection.

J’associe à ces félicitations vos colistiers et colistières qui dans quelques minutes seront élus adjoints et adjointes et tous les autres élus de ce conseil municipal, de votre majorité comme des deux autres listes.

Nous nous retrouvons ce matin dans un contexte particulier après deux mois extra ordinaires qui ont suivi un 1er tour des élections municipales du 15 mars tout aussi particulier.

Nous nous devons tous d’être honnêtes et de reconnaître que les résultats de Vertou ne sont pas pleinement satisfaisants tant il est vrai que le nombre de concitoyens et concitoyennes qui n’ont pas pu se déplacer est important, alors qu’en temps normal, ils et elles auraient souhaité exercer ce devoir citoyen. L’abstention a été forte. Nous voici donc représentants de 25% des électeurs vertaviens qui ce sont aventurés pour voter en faisant confiance aux valeurs et idées portées par le collectif VerTou’S. Nous en serons les représentants et représentantes engagés comme de tous les Vertaviens et Vertaviennes

Nous porterons avec force nos propositions de campagne :

  • Faire de Vertou une ville engagée dans l’écologie et la transition énergétique, mais aussi l’économie durable. Déjà nous regrettons que la commission environnement ne mentionne pas la notion de transition écologique dans son intitulé. Dans les semaines à venir, nous comptons donc sur vous pour créer une 5ème commission dédiée à la transition écologique. L’urgence climatique ne s’est pas arrêtée avec le COVID, bien au contraire, et s’accompagne de l’urgence sociale même à Vertou. Nous regrettons également que le plan vélo soit renvoyé au mois de septembre alors que c’est maintenant qu’il faut passer à la vitesse supérieure au sujet des pistes cyclables et que la crise a montré qu’il était possible et surtout indispensable d’aménager de nouvelles pistes cyclables.
  • Développer un sentiment de solidarité fort, que les questions sociales ne passent pas au second plan : pour rappel 1400 personnes vivent sous le seuil de pauvreté à Vertou. Nous plaiderons dans ce nouveau mandat pour une amélioration du budget du CCAS, pour une augmentation et une amélioration du logement social, pour le maintien et la défense de services publics de qualité et de proximité, pour l’égalité et l’accès au droit de toutes les personnes.
  • Enfin, avoir une ville à la démocratie vivante : nous espérons ainsi voir se créer un conseil municipal d’enfants pendant cette mandature. Les enfants d’aujourd’hui sont les citoyens et citoyennes engagées de demain ! Nous saluons aujourd’hui la retransmission de ce conseil municipal mais nous souhaitons que les PV des prochains conseils municipaux soient accessibles à tous les citoyens sur le site internet de la mairie. Au-delà de ces premières attentes, nous attendons la mise en place d’initiatives qui permettent aux Vertaviens et Vertaviennes de s’inscrire véritablement dans l’élaboration et la prise de décision quant aux différents projets et choix de la ville, en portant une attention à la fracture numérique (tout le monde ne dispose pas de Facebook !) La vie locale pour cela peut être un laboratoire et de nombreuses villes essayent par exemple de valoriser les budgets participatifs

Depuis le 15 mars, nous avons déjà été force de proposition Monsieur le Maire.

  • Nous vous avons demandé d’avoir un geste pour les familles qui sont habituellement exemptées de frais de restauration scolaire et qui durant le confinement ont dû nourrir leurs enfants tous les midis. Et nous ne doutons pas que vous nous donnerez raison lors du prochain conseil municipal.
  • Nous avons plaidé pour une ouverture du marché pour les producteurs et productrices locaux, pour les aider à écouler leur récolte. La question des circuits courts, dans notre programme, prenait une dimension encore plus forte durant le confinement. Rassurez-vous nous ne reviendrons pas sur vos promesses de candidat, qui le 15 mars au matin, assuraient aux commerçants que le marché resterait ouvert même avec le Covid19 !

Nous allons continuer à porter nos idées développées pendant la campagne et à être une minorité active, une minorité respectée dans ses droits et ses propos.

Une minorité respectée, car je reste choquée Monsieur le Maire par vos propos prononcés lors des vœux au personnel, propos réitérés lors des vœux à la population en janvier dernier. Comment pouvez-vous dans un même discours public et refuser la loi et réduire les minorités à de simples empêcheurs de tourner en rond : critiquer la minorité de l’époque, en public alors même que nous n’avions pas le droit de nous exprimer sur ces mêmes tribunes que vous occupiez c’était un peu facile. Drôle de conception de la démocratie.

Votre élection ne signifie pas obligation pour nous de nous taire, bien au contraire : nous allons porter la voix de ceux qui ne se font pas entendre même si vous pouvez faire parfois passer nos propos pour des mensonges.

Je vous remercie donc de nous accorder une vraie place dans la construction des projets de Vertou.

Je nous souhaite à toutes et tous une bonne mandature.

Delphine Coat-Prou pour le Collectif VerTou’S

Téléchargez la prise de parole

Vos élus VerTou’S Delphine COAT PROU Yvan LECHEVALLIER Sarah CAQUINEAU Gilles MAUXION

 

 

COVD19 Rentrée des classes

Les grands oubliés, les associations de parents d’élèves 

Lundi  4 mai, les élus du collectif VerTou’S ont échangé en visioconférence avec une partie des représentants de parents d’élèves et certaines directrices d’écoles afin de connaître leur point de vue quant à la réouverture des écoles sur la commune.

ÉCOLE DES REIGNIERS
ÉCOLE DES REIGNIERS

Continuer la lecture de « COVD19 Rentrée des classes »