Le quartier de la gare, un quartier en devenir…

Le quartier de la gare, un quartier en devenir…

Le quartier de la gare, un quartier en devenir…

Lors du Conseil municipal de septembre, nous avons voté une délibération qui concernait la convention de partenariat entre l’Université et la ville afin que des étudiants puissent recueillir la vision des habitants et des acteurs locaux sur leur quartier, en l’occurence celui de la gare. Si la démarche, sur la forme, nous a paru intéressante, nous avons exprimé notre étonnement quant à l’intérêt bien tardif porté à ce quartier par l’équipe municipale. Lors de la dernière campagne électorale des Municipales, en 2019, notre groupe avait mené une réflexion sur le sujet, considérant déjà cet espace urbain problématique en matière d’aménagement.

Problématique de par sa situation géographique : pris en étau entre la route de Clisson et la ligne de chemin de fer ainsi que la zone de la Vertonne ; doté d’un accès centre-ville peu pratique du fait du rétrécissement provoqué par la présence d’un tunnel ; enfin, situé en limite de commune.

Sans attendre les résultats de cette enquête, on peut raisonnablement anticiper ce que sont déjà les attentes des habitants en matière de services publics (santé, administration, éducation, petite enfance…), de commerces de proximité, d’espaces de loisirs pour les enfants, d’espaces verts, de développement du lien social, tant le manque d’anticipation sur l’ensemble de ces sujets de la part de la municipalité et de la Métropole paraît flagrant. Manque d’anticipation quand on sait que les premiers logements sont apparus voilà déjà dix ans, que 300 logements sont annoncés dans un futur proche et qu’un dixième de la population vertavienne vient se concentrer dans cet espace.

 

Alors, oui, il est temps d’accélérer cette réflexion afin qu’elle se concrétise dans les faits. Ce quartier possède des atouts essentiels en matière de transport. Il est une zone en devenir où « la vie de quartier » reste à inventer !

Laisser un commentaire