Archive dans juin 18, 2021

Vertou : 1,3 million d’amende

1,3 million d'amende

Vertou paie (très) cher son manque de logements sociaux

Un peu plus de 1,3 million d’euros*…

Entre 2010 et 2020, c’est la somme des pénalités qu’a dû verser la ville de Vertou  pour ne pas avoir respecté ses obligations légales en matière de logement social.

Soit pour donner un ordre d’idée la construction d’un collectif d’environ 15 logements à Vertou

La loi SRU prévoit que les communes urbaines de plus de 3 500 habitants doivent atteindre le seuil de 25% de logements sociaux d’ici à 2025

Avec Basse Goulaine, Vertou est classé dernier sur la métropole avec seulement 10,8 % de logements sociaux

Un tel retard a des conséquences

  • Pour les jeunes Vertaviens et Vertaviennes et les personnes qui attendent d’obtenir un logement social à Vertou
  • Pour les finances et les investissements de la ville

La ville de Vertou serait-elle une ville huppée ? La majorité actuelle par son maire LR Rodolphe AMAILLAND s’opposerait-elle à la mixité sociale en se refusant à mélanger ménages aisés et modestes ? Ne préferait-elle pas le creusement des inégalités entre quartiers, favorisant même le développement d’enclaves d’HLM à Beautour ?

Le manque de logements sociaux et la question de la mixité sociale sont au centre des questions soulevées par les conséquences sociales de la crise sanitaires. que traverse notre pays. Une ville comme Vertou doit prendre sa part de responsabilité en accélérant la construction des logements sociaux

 

Transparence du logement social

Ma commune remplit-elle ses obligations en matière de logements sociaux ?  Je teste ma ville sur le site gouvernemental de la transition écologique

 

 

*source médiacités 10/06/21